Meursault - Grands vins de Bourgogne
Table d'hôtes - Suites d'hôtes
DE LA CITE LACUSTRE A L’OPIDUM GAULOIS
Les reliefs de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits se sont formés il y a près de 135 millions d’années dans des espaces marins peu profonds, très chauds et polynésiens.
La décomposition des sédiments*(coraux, coquillages et végétaux), a donné naissance à une roche calcaire définie en ces lieux par le synclinal de volnay pour la Côte de Beaune et l’anticlinal de Gevrey pour la Côte de nuits.
Trois grandes notions seront à retenir pour distinguer les caractéristiques de ce qui va devenir le terroir des Meursault Blanc :
- les sols de pierres calcaires
- les sols argilo-calcaires
- les sols marneux

L’homme s’acclimate dans ce paysage vers 4000 ans avant J.C. dans un habitat de maisons lacustres pour les uns et de grottes au pied des reliefs immédiats pour les autres. Les premières tribus celtes et gauloises se regrouperont dans les massifs forestiers (opidum gaulois) qui leurs permettront de se protéger et de voir au loin.
Nous sommes déjà à l’époque du bronze, 800 avant J.C.

Les Celtes ont séjourné pendant une très longue période sur cette région avant de fuir en direction du Nord-Ouest, la conquête romaine et les invasions barbares. Les gaulois se sédentarisent après l’invasion des sarazins au IVème siècle.
C’est entre le VIIème et le Xème siècle, avec le développement de l’occident chrétien que la vigne va prendre sa place de choix au centre de cet univers.

MEURSAULT :
1000 ANS D’HISTOIRE DE LA VIGNE ET DU VIN

Sur l’axe Nord-Sud de la voie romaine qui va de Lyon à Autun, Meursault voit arriver les moines de Cluny dès l’an 1000, qui s’installeront au bord de la rivière des clous et poseront les fondations d’un moulin et des celliers au lieu dit le" Moulin aux moines ".

Les Cisterciens de l'Abbaye de Cîteaux installent à leur tour des celliers dans ce qui deviendra « le Château de Cîteaux » au XIIème siècle.

Le terroir se prête à l’élaboration des plus grands vins blancs du monde à partir d’un cépage emblématique : le chardonnay.
Il sera la référence de l’empire des ducs de Bourgognes du XIème à nos jours.
DES BEAUX ARTS A L’ART DU VIN,
UN CLOS A MEURSAULT !
Alain Zorninger, lauréat de l’école Nationale des Beaux Arts, est très marqué par le patrimoine bourguignon, l’histoire de l’art et du terroir.
Petit-fils de Louis-Emile Favier( tonnelier-foudrier à Ancier près de Gray) après un parcours initiatique dans les sciences du sol, de la vinification, de l’élevage des grands vins et des études d'oenologie, il plante sur un site chargé d’histoire, un clos intimiste au lieux dit « le village » en 1994.

Propriétaire de 1984 2015 aux "champs perdrix", sur la commune de Couchey près de Gevrey Chambertin, il exploite aujourd’hui moins de un hectare de vignes et commercialise quatre appellations.
LE DOMAINE ALAIN ZORNINGER :
UN MORCEAU D’ARCHITECTURE
Dans une vaste maison de maître et ses dépendances, cellier du XVème, bâtiments du XVIIème et XIXème, des suites d’hôtes luxueuses, mobiliers et soieries chinoises copies d'époque Ming, des salles de bains avec jacuzzi, un jardin des simples  et une terrasse pour les dîners en été, constituent un espace de vie raffinée dont le calme n’est troublé que par les oiseaux.

Alain Zorninger a vécu dans une lignée de métiers de bouches et d’artistes des arts de la table à la française. C’est donc tout naturellement qu’il propose une table d’hôtes de grande tradition Bourguignonne mais aussi enrichie par son expérience et sa connaissance de la cuisine et la culture chinoise.
 mentions légales